Le rapport entre le cas et la fonction dans la phrase.

 

Qu'est-ce qu'une langue à déclinaison ?

Comment décliner des noms ou des adjectifs ?

 

NB : Ce cours est à retrouver sous forme condensée à apprendre dans le VADE MECUM Fiche1.

Introduction :

En français, en espagnol, en anglais, en italien, la fonction des mots dans la phrase est déterminée le plus souvent par leur place par rapport au verbe, donc par l'ordre des mots et des groupes entre eux.

exemple :

La phrase "Le chat mange la souris." n'a pas le même sens que "La souris mange le chat" : je le sais grâce à la place occupée par les GN de part et d'autre du verbe.

En latin, langue qui est à l'origine de toutes les langues romanes, le système repose sur 6 cas, qui se répartissent comme suit.

fonction
CAS
exemple
  • SUJET
  • Attribut du Sujet

 

NOMINATIF

 

  • Domina viam spectat. (La maîtresse regarde la rue.)
  • Servus anxius est. (L'esclave est inquiet)
  • apostrophe, appel, interjection

 

VOCATIF

 

  • Ô Juppiter Optime ! Ô Di immortales ! Ô dives Fortuna !

(ô Très Grand Jupiter ! ô dieux immortels ! ô riche Fortune !)

  • Complément d'Objet Direct - COD
  • Attribut du COD

 

ACCUSATIF

 

  • Dominus viam spectat. (le maître regarde la rue).
  • Domina ancillam solam relinquit. (La maîtresse laisse son esclave seule.)
  • Complément Du Nom - CDN

 

GENITIF

 

  • M.Balbi servi laeti sunt. (Les esclaves de M.Balbus sont heureux.)
  • Complément d'Objet Indirect - COI - (qui est souvent un Complément d'Objet Second - COS)
  • Complément d'attribution ou d'appartenance
  • Complément d'Agent (vb passif) précédé de la préposition a/ab

 

DATIF

 

  • Juvenis puellae librum dat. (Le jeune homme donne un livre à la jeune fille.)
  • Mihi est hic canis. (Ce chien est à moi.)
  • Ab ancillae infans curatur. (L'enfant est soigné par une esclave.)

Compléments circonstanciels :

  • si employé seul : MOYEN
  • TEMPS (date, heure)
  • avec préposition : LIEU (sans mouvement) in
  • PROVENANCE a/ab, e/ex, de
  • ACCOMPAGNEMENT cum

 

 

ABLATIF

 

  • Ferro miles hostem occidit. (Le soldat tue son ennemi avec son épée.)
  • Prima hora stabat pontifex in templo. (A la première heure, le prêtre se tenait dans le temple).
  • E silvis lupus exivit. (Le loup sortit des forêts.)
  • Cum amico suo semper ambulabat. (Il se promenait toujours avec son ami.)

On pourra ajouter le LOCATIF, dont il reste quelques traces dans des mots très courants, pour désigner le lieu où l'on est :

comme dans l'expression consacrée pour les allocutions papales qui ont lieu "urbi et orbi" : pour Rome et pour le Monde.

Nous avons donc l'impression que le système de flexion, qui consiste à faire varier la terminaison des noms et adjectifs pour indiquer leur rôle dans la phrase est compliqué. En réalité, les langues qui fonctionnent ainsi sont plus nombreuses que celles qui fonctionnent sur le modèle du français. C'est donc notre langue qui est compliquée, et non le latin, l'allemand, le russe, etc.

Exercices :