Guide touristique

des Gaules antiques:

Gaule Chevelue et Narbonnaise

- Arles : Cryptoportiques et Forum

- Arles : Thermes

- Bibracte

- Gergovie

- Glanum : les Antiques

- Nîmes : Arènes

- Nîmes : Jardins de la Fontaine et Tour Magne

- Lugdunum

- Lutèce

- Pont du Gard

- Trèves

- Via Domitia

- Tombe de Vix

Les autres guides :

La cité gallo-romaine de Lugdunum et son théâtre ancien, par Guénaël, juin 2012

Lyon était d'abord appelé la cité de Lugdunum. Elle a été fondée par les Romains en 43 avant J-C, sur la colline de Fourvière ( Le nom de Lugdunum évoque peut-être le dieu gaulois de la lumière, Lug, associé à un mot gaulois, dunum, signifiant hauteur.)


Comme toute les villes romaines, Lugdunum possédait un Forum Vetus (« vieux forum »), ce qui a donné, bien plus tard encore, Fourvière, le nom actuel de la colline où, il y a plus de 2000 ans, les Romains ont bâti Lugdunum.

Les fouilles entreprises à partir de 1933 sur la colline de Fourvière, ont révélé un ensemble archéologique exceptionnel : deux théâtres antiques, un grand et un petit, édifiés côte à côte. (Lugdunum était l'une des deux seules villes à posséder deux théâtre avec Vienne).


L e théâtre antique a été fondé en 43 av. J.C, sous Auguste, c'était un théâtre de 90m de diamètre, l'orchestre est dallé de marbres, les pierres utilisées provenaient apparemment de Glanum.


Ensuite, sous Hadrien, au IIème siècle, une troisième série de gradins s'y ajouta, son diamètre atteint donc 108m et sa capacité est estimée à 10 000 places.

Les représentations étaient généralement des comédies musicales. Le mur de scène servait a renvoyer le son de la musique vers les gradins. Les spectacles avaient lieu d'octobre au printemps.


La fosse devant servait à manœuvrer un rideau montant.


Il fut abandonné à la fin de l'Empire et fut appelé l'amphithéâtre des Trois Gaules au XIXème siècle.


L'apogée de Lugdunum a lieu sous les Flaviens (69 à 96), puis ensuite sous les Antonins (96 à 192), Pendant cette période, la population a été estimée entre les 50 000 et 80 000 habitants. Cette forte population en fait donc une des plus grandes villes en Gaules avec Narbonne (Narbo Martius).